Grand débat : Message de F. Hommeril – Président de la CFE-CGC

Une section syndicale est un lieu permanent de débat, vous le savez.

Nos structures de représentation – syndicats, fédérations et unions territoriales – savent valoriser la diversité de nos expériences et de nos opinions pour élaborer et défendre ce qui constitue nos valeurs syndicales. C’est ce que nous défendons au quotidien, tous ensemble et chacun à notre place : un syndicalisme responsable et exigeant, critique, constructif et valorisant l’engagement et la solidarité.

Message de François Hommeril – Président de la CFE-CGC

“Cher(e)s collègues,

Notre organisation, vous le savez, est très attachée à la responsabilité et au rôle des partenaires sociaux à tous les niveaux où nous avons vocation à jouer un rôle de représentant, de négociateur et de régulateur. La crise des gilets jaune est la marque d’une crise profonde et ancienne. Celle du déclassement salarial et de la montée de l’injustice dans le partage de la valeur ajoutée.

Nous n’avons pas caché que la mise en place du Grand débat, consécutive à cette crise, n’était que la conséquence de l’incapacité des pouvoirs publics à travailler avec les corps intermédiaires. Nous voulons pourtant participer, partout où nous seront invités à le faire, à ce débat pour porter, avec nos militants et adhérents, notre vision de la société.

Dans cette optique, notre organisation, comme toujours force de proposition, a élaboré des documents synthétiques reprenant nos positions sur des thématiques qui étaient de notre compétence.

Il en résulte six fiches comme autant de focus sur les sujets de l’actualité politique et sociale.

Enfin, nous avons décidé d’organiser, sur tout le territoire, des rencontres avec nos militants afin d’enrichir et de compléter l’ensemble de nos positions et propositions. Il s’agit de conforter nos synthèses avec les attentes du terrain, en leur donnant la possibilité de les amender et d’y faire des ajouts. Nous profitons ainsi du contexte pour resserrer encore davantage les liens qui unissent l’ensemble des structures et des membres de la CFE-CGC.

Ces rencontres devront être organisées dans les unions départementales entre le 4 et le 28 février 2019, et faire l’objet d’un compte-rendu transmis aux unions régionales qui en feront la synthèse. Le premier document via le lien ci-dessous, précise les modalités d’organisation et de restitution de ces réunions.

Dans chaque UD, le débat doit accueillir des militants de terrain, des élus et des délégués syndicaux qui ne sont pas forcément membres du Conseil d’administration de l’UD.

Comptant sur votre motivation à valoriser l’activité et la vivacité des réflexions au sein de nos unions territoriales, je vous souhaite un « bon débat ».

Sincères salutations syndicales.

François Hommeril
Président de la CFE-CGC”

Site de la confédération CFE-CGC

Partagez cette news sur Facebooktwitterlinkedinmail