Le bilan des NAOs 2012 chez STMicrolectronics

lundi 16 avril 2012
popularité : 16%


Les NAOs 2012 chez STMicroelectronics ont été un véritable tournant pour la direction France qui a joué les divisions syndicales.
La direction proposait initialement des augmentations de 3,2% pour les OATAMs et 2,7% pour les Ingénieurs et cadres.

La CGT et la CFDT ont lancé des mouvements de débrayage et de grève sur les sites industriels, allant jusqu’à la mise en péril de l’outil industriel à STMicroelectronics Rousset.

Une dernière réunion de négociation le 10 avril, a abouti à un accord historique où la direction accorde 70 euros d’augmentation pour l’ensemble des salariés opérateurs et techniciens.
La contrepartie acceptée par ces syndicats est de rendre sans effet toute promotion en cours ! C’est la première fois depuis 10 ans que la politique salariale de la direction est signée par des syndicats.

Combien de salariés verront leur effort des dernières années réduit à néant !?!

La CFE-CGC qui ne signera pas ce protocole, a maintenu ses positions pour s’assurer que l’implication des salariés soit reconnue équitablement.

La CFE-CGC de Rousset dénonce l’attitude de la direction qui n’a rien fait depuis des années pour éviter le désarroi actuel des salariés. En 2011, les opérateurs et techniciens n’ont plus fait d’heures supplémentaires, amputant ainsi leur rémunération globale.
Depuis plusieurs années, la CFE-CGC avertit la direction l’effet négatif d’utiliser les minis SMIC et conventionnels comme base de rémunération.

Par ce protocole d’accord sur une augmentation égalitaire, la direction vient de détruire tout le système d’évaluation et de reconnaissance.


Agenda

<<

2018

 

<<

Août

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
303112345
6789101112
13141516171819
20212223242526
272829303112
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois