ST info juillet 2008

mardi 8 juillet 2008
par  Section STMicroelectronics
popularité : 7%

Intéressement, accord GAMAE, Mutuelle, PERCO, PDE, 8 jours de congé en Q2 et le paiement des heures sup.

 INTERESSEMENT

Les analystes prévoient une forte hausse de la participation. La DRH souhaitait donc lier l’intéressement à la participation en plafonnant la somme des deux.
Nous avons affirmé être prêts à défendre nos acquis devant les tribunaux. De ce fait, la direction est revenue en arrière sur ce projet. Afin de respecter l’avenant signé en 2007, uniquement les valeurs des objectifs ont été révisées.
L’intéressement de l’année prochaine ne sera pas diminué de façon artificielle et unilatérale. Il reste basé sur des indicateurs concrets et discutés… intéressement associé à une participation (logiquement) en forte hausse.
En 2009, un nouvel accord doit être négocié dans son intégralité. La menace risque de se répéter. Nous aurons alors besoin de votre mobilisation.

 ACCORD GAMAE

(Gestion anticipée des métiers et des activités de l’entreprise)
Cet accord sur la mobilité interne et externe a été signé la semaine dernière.
La mobilité interne permet l’accès à des formations longues vers des métiers et des postes durables. La contrepartie est un éventuel changement de site et l’acceptation de rester dans l’entreprise pendant au moins 2 ou 3 ans.
La mobilité externe permet le départ de l’entreprise contre les indemnités légales de licenciement, plus 8 mois (9 mois pour les plus de 45 ans) de salaire. Seront versés également 10000 euros pour la décision rapide, 15000 euros d’aide à la création d’entreprise ainsi que des aides financières éventuelles pour la formation, le déménagement et la réinstallation.
Ces mobilités sont (et doivent être) basées exclusivement sur le volontariat. Les départs doivent reposer sur des projets et seront autorisés (ou refusés) lors de commissions composées de la DRH et des syndicats signataires. Toute demande devra être formulée avant le 15 décembre 2008.

 MUTUELLE

Notre régime n’est plus équilibré du fait de la baisse des remboursements Sécurité Sociale et de l’augmentation du nombre d’enfants. Fin 2008, à cause de la loi, ST ne pourra plus participer à une cotisation optionnelle (c.à.d. celle du conjoint qui deviendrait un avantage en nature pour l’URSSAF et les impôts).
Lors de la dernière réunion de négociation, il a été convenu la mise en place d’une cotisation unique incluant salarié + conjoint + enfants qui permet le maintien de la prise en charge de 50% par ST.
La cotisation augmentera de 5 euros par mois environ pour ceux qui n’avaient pas l’option conjoint. Elle baissera légèrement pour les autres. Cette solution, la moins pire, évite aux conjoints qui ne bénéficient pas d’une autre mutuelle, de payer jusqu’à 100 euros par mois pour s’assurer.
De nouvelles règles de remboursement sur l’optique vont être discutées prochainement. L’objectif est de mieux rembourser les corrections lourdes et de plafonner les dépassements excessifs et injustifiés de certains opticiens, sur les corrections faibles notamment.

 PERCO

(Plan Epargne Retraite Complémentaire)
Des négociations sont actuellement en cours sur ce sujet. Le but est de proposer une alternative au régime de retraite général, aujourd’hui incertain. Les priorités sont :
- Obtenir un abondement significatif de la part de ST
- Favoriser l’abondement des premiers placements pour permettre à tous les salariés d’en bénéficier.

 PDE

(Plan de déplacement d’entreprise)
Des élus et adhérents CFE-CGC planchent actuellement sur un projet de plan de déplacement sur Rousset.

L’objectif est de favoriser et déployer des moyens de transport plus économiques et « écologiques » tels que le covoiturage (création de base de données), les transports en commun, les véhicules non (ou moins) polluants…

 8 JOURS DE CONGES EN Q2

L’expertise sur les jours de congés confirme qu’aucun élément exceptionnel ne justifie la demande de la direction de poser 8 jours de congés en Q2.
L’étude indique que cette mesure « n’aura qu’une influence temporaire dont les effets positifs pour le groupe ne sont pas du tout évidents ». D’un autre côté, « des retards sur certains projets ou des réponses décalées aux clients peuvent se mesurer en perte de commandes ».
Au vu de ces éléments les élus CFE-CGC du CCE ont décidé, à la fois d’interpeler la direction elle-même, et d’alerter les conseils d’administration de ST France et ST NV, les pouvoirs publics, la presse aussi bien nationale que régionale, sur le fait que les congés des salariés servent de variable d’ajustement pour une rentabilité financière à court terme.
Force est de constater que l’esprit de l’accord sur les jours de congés n’est aujourd’hui plus respecté. Si de telles mesures devaient se reproduire, nous sommes prêts à retirer notre signature de cet accord.

 PAIEMENT DES HEURES SUP.

La loi TEPA dit que pour pouvoir défiscaliser les heures supplémentaires, les entreprises doivent respecter les accords. L’accord AORTT sur la réduction du temps de travail stipule :
• les heures sup. des salariés à temps de travail effectif inférieur à 35H (équipes postées) sont payées
• les salariés à temps de travail effectif supérieur à 35H (équipes de journée) sont dans le régime de régulation et récupération
La DRH de Rousset a décidé d’appliquer cet accord à la lettre. Les techniciens postés n’ont plus la possibilité de récupérer et se trouvent donc lésés.
La solution afin de revenir vers le système de récupération serait un avenant national à l’accord AORTT donnant le choix au salarié entre paiement et récupération. Nous avons fait cette demande à la DRH France, qui pour l’instant refuse de la proposer.


Agenda

<<

2018

 

<<

Septembre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
272829303112
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois