Point sur les congés Q2 (suite)

mardi 27 mai 2008
par  Section STMicroelectronics
popularité : 12%

Explications du tract en fichier joint :

- Un droit d’alerte oblige la tenue d’un CCE extraordinaire et une expertise par un organisme indépendant. Seulement, on ne peut donner de droit d’alerte qu’une ou 2 fois par an. D’où l’intérêt de le retirer une fois que l’expertise a été acceptée.

- Les votes en CE sont consultatifs et ne peuvent pas empêcher une mesure. La seule possibilité est de refuser de se prononcer par manque d’information.
La mesure soumis au vote n’est applicable qu’une fois le vote effectué. Mais comme la CFDT (seul syndicat autre que la CFE-CGC présente au CE du 20 mai) a acceptée de voter (contre), la mesure est applicable dès le 20 mai.
La DRH peut donc imposer la prise de congés à partir du 20 juin (délai de prévenance de 1 mois).

Ceci dit, nous voyons mal qu’elle l’impose.
Elle cherchera plutôt à mettre la pression pour que le personnel en pose un maximum, mais sans l’obliger.


Documents joints

TractSurLesCongés

Agenda

<<

2018

 

<<

Octobre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930311234
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois