Communiqué de Presse CFE-CGC LFoundry Rousset

mardi 11 septembre 2012
par  Responsable communication
popularité : 10%

Depuis le rachat de l’ancienne usine de fabrication d’ATMEL
Rousset en juin 2010, LFoundry n’a jamais cessé de montrer des
difficultés financières.
En moins de 2 ans, les salariés ont assisté
à la fermeture de l’usine de Landshut (Allemagne) avec un
licenciement de plus de 300 personnes, la vente récurrente
d’équipements stratégiques pour combler les dettes du site de
Rousset, des demandes d’aides multiples notamment auprès de
l’état pour des exonérations...

Aujourd’hui, LFoundry Rousset est
au bord du gouffre comme le montre les nombreux sous-traitants et fournisseurs voyant leurs factures non payées
retardées au point de ne plus intervenir, ce qui engendre
inévitablement de nombreux problèmes de production plus
important les uns que les autres (arrêt FAB, Scraps, Chômage
partiel technique…).

Les conditions de travail des salariés et leurs
perspectives d’avenir deviennent inacceptables pour tous.
Dans ce contexte morose, la CFE-CGC LFoundry a découvert des
éléments montrant que LFoundry Rousset ferait de fausse
facturation de personnel auprès d’organismes bénéficiant de
subventions publiques. Connaissant l’historique de transfert
d’argent opaque vers l’Allemagne, la CFE-CGC a alerté la
direction mais aucune explication n’a été apporté, bien au
contraire la CFE-CGC a reçu des pressions et des menaces en
réponse. La CFE-CGC Métallurgie Provence Côte d’Azur
envisage donc d’alerter les pouvoirs publics et les médias, et
étudie les suites judiciaires à donner au dossier en excluant
pas la possibilité de suivre les procédures en cours, dont la plainte
déjà déposée par la CFDT.

Ainsi, la CFE-CGC s’inquiète particulièrement sur les intentions
des dirigeants de LFoundry Rousset
lorsque ces derniers ont
répondu favorablement à la demande du C.E. de faire entrer les
salariés au capital. En effet, cette démarche du C.E. serait tout à
fait positive et encourageante dans un contexte économique sein
mais en réalité, elle soulève aujourd’hui de grosses interrogations
auprès de la direction quant au devenir des sommes investis par
le personnel. Ne s’agit-il pas ici finalement d’un « L-F-thon » où
les dons des salariés serviront aux seuls bénéfices des
actionnaires dirigeants ? alors que d’autres pistes sont
envisageables…


Documents joints

Communiqué LFoundry
Article La Provence 12 sept 2012

Agenda

<<

2018

 

<<

Novembre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
2930311234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293012
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois