Avis de tempête sur les emplois de ST-NXP Wireless

mercredi 29 octobre 2008
popularité : 11%

La semaine dernière une information diffusée par erreur aurait montré un plan de restructuration pour supprimer près de 20% des effectifs de ST-NXP Wireless dont près de 40% des effectifs de NXP Wireless soit plus de 300 emplois !
La CFE-CGC a préféré prendre un peu de temps pour analyser et répondre à une rumeur aussi perturbante.

 Alerte sur l’utilisation de nos impôts

Il faut tout d’abord être conscient que STMicroelectronics est une entreprise dont le capital est côté en bourse, que le cours de STMicroelectronics plonge et que STMicroelectronics subit aussi les effets des stratégies purement financières.
Ces logiques poussées à l’extrême produisent les effets pervers et destructeurs sur l’économie réelle que l’on constate : certains annoncent une longue période de récession et des plans de consolidation d’envergure dans le semiconducteur. Nous sommes déjà en plein dedans et on sait quels en sont généralement les effets sur l’emploi !
Or sans vouloir faire d’analyse trop franco-française, STMicroelectronics a une réelle responsabilité de maintient de l’emploi en France car les Etats français et italiens sont indirectement les principaux actionnaires de STMicroelectronics.
Ainsi, après avoir augmenté de plus de 260 millions d’euros sa participation dans le capital de STMicroelectronics au travers du CEA (AREVA+CEA=13.77% du capital de ST), France et région devraient encore investir plus de 630 millions d’euros dans Nano 2012 (Crolles 2.1) qui viennent s’ajouter à tous les autres financements existants directs et indirects.
Ce sont nos impôts, ils doivent servir pour pérenniser nos emplois et l’économie, pas les intérêts des actionnaires !

 Des défis importants qu’il faut relever dans un contexte morose

Les rapprochements successifs que nous vivons sont complexes. La seule solution efficace est d’intensifier les échanges entre les équipes. Il faut le faire avec une grande honnêteté et sans prosélytisme ou querelles de chapelle :
-  Analyser les forces de chacun sans les surestimer et avouer ses faiblesses sans les sous-estimer
-  Puis prendre de part et d’autres les meilleures solutions pour se compléter et élaborer les meilleurs produits
Cette approche qui tarde à être déployée permettrait d‘avoir des parts de marché plus importantes.
Il y aurait alors plus de chance que tous les salariés soient affectés à des projets qui rapportent ou rapporteront et ainsi que notre entreprise sorte grandi de la crise qui s’annonce.
Le site de Sophia est prêt pour cela : nous n’avons pas peur du changement !

 Querelles de chapelle et « marketing fiction » : le risque de tout perdre !

Concernant la rumeur, qui va à l’encontre de cette dynamique positive, on nous dit qu’il s’agirait d’un plan obsolète.
Cela ne serait qu’une des nombreuses hypothèses de travail élaborées il y a quelques mois.
D’autres disent aussi que ST aurait racheté NXP Wireless pour son principal client et pas du tout pour ses compétences.
C’est pourquoi nous ne pensons pas que ce plan soit très ancien et le fait que ce scénario existe, est très significatif !
Pour nous, il reflète ce que l’on vit tous les jours sur le terrain. C’est l’état d’esprit d’un certain niveau de management qui pensait il y a encore peu de temps que l’on pouvait très bien faire avec EMP … mais quasiment sans NXP Wireless !
C’est aussi le résultat d’une tendance vers des pratiques managériales que l’on ne retrouvait jusque là que dans certains types d’entreprises auxquelles nous pensions avoir échappé. On y fait de plus en plus du « marketing fiction » en jouant avec des concepts déconnectés de la réalité et avec assez peu de considérations sociales.
C’était sans doute oublier que nos clients avaient peut-être leur mot à dire et que la réalité du marché est toute autre.
Ces attitudes risquent à terme de nous faire perdre nos principaux clients et de tous nous couler : ex-NXP et ex-ST !

 Ne pas être crédule. Rester vigilant et mobilisé !

S’il s’agissait vraiment d’un plan très hypothétique, alors il aurait été tourné en dérision et on en aurait minimisé l’importance. Sachant que ce plan n’allait pas se produire, un simple démenti aurait suffit ! Mais voila, suite à cette erreur, il semblerait que dans les services en charge des relations sociales, des têtes soient en train de tomber.
Cela doit être vérifié. Mais pourquoi le management réclamerait-il des têtes si vraiment ce plan était obsolète ?
Certes il faut comprendre comment cette rumeur est arrivée sur la table, mais il faut surtout examiner la véracité d’un tel plan, comprendre pourquoi il a pu être étudié, puis déterminer les actions que nous aurons à mener.
Nous avons déjà démontré notre détermination à agir et nous n’allons pas rester inactifs … A SUIVRE !


Seul et isolé, vous n’avez absolument aucun poids. Soyez acteur de votre futur … Adhérez à la CFE-CGC !


Agenda

<<

2018

 

<<

Octobre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930311234
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois