10 sociétés en difficulté

jeudi 1er octobre 2009
par  Section STMicroelectronics
popularité : 7%

Il y a quatre mois, EE Times a publié un article mettant en lumière 10 entreprises qui, à leur avis, sont en difficulté.
Aujourd’hui, les conditions dans l’industrie des semi-conducteurs semblent meilleures et EEtimes a remis à jour sa « liste ». Certaines entreprises ont été supprimées depuis la dernière version, d’autres demeurent. D’autres encore ont été ajoutées.


Alors que la situation de ces sociétés de mai semble améliorée, les compagnies qui figurent sur la liste ont encore (au moins de l’avis des rédacteurs EE Times) de sérieux défis à affronter et restent en danger de continuer à perdre de l’argent. Certains sont toujours des cibles d’acquisition. D’autres font face aux défis à long terme pour leur entreprise.

Restant sur la liste cette fois-ci (pour les raisons décrites ci-dessous), sont Advanced Micro Devices (AMD), Freescale Semiconductor Inc, Infineon Technologies AG, Magma Design Automation Inc, Renesas Technology Corp-NEC Electronics Corp, et Semiconductor Manufacturing International Corp (SMIC).

Nouveaux sur la liste sont Nokia, Motorola, NXP Semiconductor et la chaîne d’approvisionnement flash NOR.

Retirés de la liste depuis la dernière version :

- Équipement de test automatique (ATE)
- Chartered Semiconductor Manufacturing Pte. Ltd est renflouée par la compagnie Advanced Technology Investment d’Abu Dhabi, qui se propose de verser 3,9 milliards de dollars pour en ajout à GlobalFoundries Inc
- vendeurs taïwannais de DRAM
- Cadence Design Systems. Cadence n’est pas la société qu’elle était, leader incontesté de l’AED. Le chiffre d’affaires s’est stabilisée, les analystes estiment que le bilan est raisonnable, et Cadence demeure le joueur dominant dans certains domaines de produits, notamment EDA analogique.

En difficulté : AMD, Freescale, Infineon, Motorola, Nokia, NXP, Renesas-NEC, SMIC, NOR vendors, Magma

- Advanced Micro Devices - Au deuxième trimestre, l’entreprise a perdu plus de parts de marché, et la part d’Intel sur le marché des microprocesseurs a atteint un pic depuis quatre ans, selon iSuppli. La tendance est de mauvais augure pour AMD, qui semble destinée à continuer à perdre du marché.
haut
- Freescale Semiconductor - Freescale ne peut pas sortir de ses obligations de dette à long terme , qui restent de quelques milliards de dollars et coûte des centaines de millions de dollars par an. Freescale reste le leader dans le marché des IC automobiles et pourrait profiter du redémarrage du secteur. Un recentrage de la société autour de produits de base doit également être de bon augure. Mais jusqu’à ce que Freescale se débarrasse de sa dette, la société restera en difficulté.
haut
- Infineon Technologies AG - Le fournisseur allemand de puces a du mal à réduire les coûts et à garder la tête hors de l’eau. Récemment, par exemple, Infineon a vendu ses activités de communication filaire à une filiale de société américaine de capital-investissement Golden Gate Capital pour 250 millions d’euros (350 millions de dollars). En Septembre, la compagnie a intensifié son programme de réduction des coûts afin de revenir à la rentabilité. Maintenant, les rumeurs sur l’intéret de la société russe AFK Sistema pour une participation dans Infineon ont refait surface. Des discussions sont également en cours pour acheter Altis Semiconductor SA, une coentreprise entre Infineon et IBM Corp. Infineon a démenti. Mais comme le dit l’adage :’’Pas de fumée sans feu.’’
haut
- Motorola Inc - En deux ans seulement, les ventes de Motorola Inc ont diminué de près de 30 pour cent, principalement en raison de la détérioration des conditions de la division téléphonie sans fil, que la société prévoit de scinder. Les efforts déployés jusqu’à maintenant pour réorganiser la division et regagner des parts de marché ont montré des résultats mitigés. De nombreux analystes estiment qu’il est peu probable que Motorola retrouve sa position de leader dans l’ancien marché des combinés sans fil. Pourtant, Motorola doit retrouver le marché perdu pour enrayer les pertes dans cette division et éviter qu’elle ne s’effondre complètement.
haut
- Nokia Corp - Regardez plus loin que ses 39 pour cent de part de marché dans les téléphones mobiles et vous verrez une société s’efforçant de redéfinir son rôle en face de concurrents comme Apple et Samsung dans le segment des smartphones. En position de leader, de Nokia n’est pas en danger immédiat, mais si elle n’améliore pas ses performances de façon spectaculaire dans le domaine du smartphone, la société pourrait éventuellement suivre son rival Motorola Inc sur une voie décevante. Nokia a une présence importante dans de gros volumes mais sur des marchés à marges sensibles comme la Chine. Toutefois, elle a joué le rattrapage dans le secteur plus rentable du Smartphone. Le plus grand danger pour Nokia est la perception croissante du marché qu’il puisse ne plus être la source d’innovation dans son secteur d’activité principal.
haut
- NXP Semiconductor - la situation financière NXP Semiconductor s’est quelque peu améliorée au cours de la dernière année, la compagnie a pris des mesures pour amenuiser les dettes et réduire les intérêts. Néanmoins, NXP est toujours une société profondément troublée qui se bat pour améliorer les marges, les ventes et réorganiser les opérations à moindre coût. Le dernier ralentissement économique a impacté la croissance des ventes, avec des recettes au deuxième trimestre qui sont retombées à 903 millions de dollars, en baisse de 41 pour cent, contre 1,52 milliards au dernier trimestre 2008. Pour demeurer une entité viable, NXP a besoin d’augmenter les ventes, et de se débarrasser de son fardeau qu’est son énorme dette.
haut
- Renesas Technology Corp-NEC Electronics Corp - Après plusieurs retards, les deux géants japonais de puces ont finalement fusionné. NEC Electronics va devenir l’entité’ ’survivante’’, mais la nouvelle entité sera appelée Renesas. Confus ? Il ya davantage de questions que de réponses concernant la société absorbée, à savoir sa future politique de produits, ses plans de fab et la stratégie d’intégration globale. Il faudra d’importantes mesures de réduction des coûts, y compris des licenciements en masse.
haut
- Semiconductor Manufacturing International Corp - L’activité de fonderie se redresse mais SMIC continue à perdre de l’argent à un taux alarmant. Elle reste à la traîne en matière de technologie de pointe : SMIC ne se produira pas en 65 nm à risque avant le troisième trimestre 2009, avec des volumes de masse prévus en 2010. Le 45-nm est repoussé en 2010. L’année prochaine est une année « ça passe ou ça casse » pour SMIC.
haut
- chaîne d’approvisionnement NOR - les clients flash NOR doivent être inquiets. Est-il temps d’appuyer sur le bouton panique ? Depuis quelques temps, Spansion Inc, est en faillite, avec des plans pour en sortir en fin d’année. Il y a aussi des rumeurs que Micron Technology Inc et NOR leader Numonyx Inc vont fusionner. Un autre fournisseur, de Taiwan Macronix International Co. Ltd, est à court de capacité et réfléchit à des projets de construction de deux usines de 300 mm. Entre-temps, un autre fournisseur, Samsung Electronics Co. Ltd, se tient en recul en appréciant le chaos.
haut
- Magma Design Automation - Le vendeur d’ AED est certainement en meilleure forme qu’il ne l’était il y a quelques mois, et une transaction récente de conversion de créances semble avoir allégé la position de trésorerie à court terme. Mais Magma est toujours confronté à un problème d’envergure pour rivaliser avec les trois grands.
haut


Agenda

<<

2018

 

<<

Octobre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930311234
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois